KilitoPourquoi le professeur de français est dans la bibliothèque

Peut-être que les livres, ne s’adressant pas à tout le monde, requièrent-ils, pour s’ouvrir, un petit monde à part ? Sinon ils resteraient fermés ! Une histoire raconte « la bibliothèque »: lieu secret, presque sacrée, elle est fermée à l’intrusion profane et vulgaire. Le livre touché et ouvert par l’enfant résiste à se laisser découvrir ! Son titre est d’ailleurs laissé au silence. La moralité ? Le monde des livres étant exclusif n’est donc pas accessible à tout venant. À ce sujet, le court et exquis livre al-Adab wa-l-gharâba [la Littérature et l’étrangeté] glisse un argument espiègle. Le voici. L’écrit s’offre à ceux qui appartiennent à sa généalogie, il est « aristocratique ».

Auteur :

Najib Wasmine, Professeur de littérature française (Faculté de lettres-Tétouan), a publié des articles dans Revue de Littérature Comparée (Paris), Francofonia (Università di Bologna), Letterature di Frontiera (Università di Trieste), Boletín de la Unidad de Estudios biográ cos (Universidad de Barcelona), Le Maghreb littéraire (Toronto), Prologues (Casablanca), Acta Iassyensia Comparationis (Université de Lasi-Roumanie), et un ouvrage « L’Adieu au passé » (éd. Université Abdelmalek Essaâdi, Tétouan-Tanger).

Auteur(s) Wasmine, Najib
Maison d'édition La Croisée des Chemins
Collection Le Royaume des idées
Année 2020
Genre(s) Essai
Sociologie, sciences sociales
Taille 11 x 1 x 19 cm
Poids 0,20 kg
Format Papier - Broché
Nb. de pages 188
Langue Français
Prix 85 dhs - 18 €
ISBN 9789920769471