Le Métier d’intellectuelDialogues avec quinze penseurs du Maroc

Depuis les soulèvements de rue en 2011, les peuples attendent des intellectuels qu’ils les aident à mieux s’orienter dans la sphère publique. Les penseurs les plus scrupuleux ont davantage des interrogations que des certitudes à asséner. Au Maroc, quinze d’entre eux ont bien voulu nous livrer le fond de leurs pensées et nous expliquer leur métier.

Certains, tentés de donner sens à nos vies en société et à nos desseins culturels, vont puiser dans nos héritages humanistes (philosophiques, spirituels, anciens et/ou contemporains). D’autres, plus impliqués dans la compréhension des réalités, politiques et sociales complexes dans lesquelles nous évoluons, vont chercher des clés de lectures fiables pour les nommer, les décrire et parfois en analyser les ressorts historiques.

Tous ont en commun une éthique de chercheurs, doublés de citoyens, qui ne confondent pas les deux registres veillant par des voies diverses, à rester en interaction avec une société en quête de sens et en éveil par rapport à un monde globalisé.

Extrait :

Au lieu de répéter, en chœur, avec la vox populi qu’il n’y a pas d’intellectuels, dans l’absolu, nous estimons que les intellectuels qui travaillent sérieusement, dans la durée, existent bel et bien mais, dans le magma médiatico-consumériste ambiant, sont parfois très peu visibles. Ainsi, à la question que se posent les foules depuis 2011, mais où sont passés nos intellectuels ? – comme si c’étaient des êtres providentiels qui désertaient notre ciel – nous préférons celles-ci, plus terre-à-terre : Que font réellement nos intellectuels? Quelles sont leurs pratiques ? Nous pourrions supposer qu’ils font, comme le disait si élégamment Albert Camus, leur « métier d’homme » ou de femme, qu’ils se comportent en humains libres, prenant au sérieux leur passage éphémère dans ce monde, et cherchant à y laisser une œuvre et une trace. Ce ne serait pas faux mais pas assez précis non plus.

Pour être précis, justement, nous avons choisi de faire référencé, dans ce travail, à des intellectuels spécifiques, dont le métier est de penser, à partir de leurs disciplines de départ (histoire, philosophie, littérature, anthropologie, sociologie, science politique, économie…). Et qui ne s’en tiennent pas à cela : en plus de chercher à saisir le sens des choses, par-delà les cloisons disciplinaires, ils multiplient les interventions et les prises de parole dans divers lieux (livres, revues, publications virtuelles, associations, recherche, action, etc.).

Auteurs :

Fadma Aït Mous et Driss Ksikes

 
Auteur(s) Aït Mous, Fadma
Maison d'édition En toutes lettres
Collection Les Presses de l'Université Citoyenne
Année 2014
Genre(s) Essai
Taille 14 x 20,5 cm
Format Papier
Nb. de pages 380
Langue Français
Prix 95 DH - 20 €
ISBN 978-9954-33-164-4