Sexe et mensonges

…Là, des jeunes filles et des femmes s’expriment. Il faut les écouter, prendre au sérieux ce qu’elles nous disent, et surtout prendre conscience que la société marocaine ne pourra pas entrer dans la modernité tant qu’elle s’attache aux pesanteurs et peurs dominées par le mensonge et l’hypocrisie…

Tahar BENJELLOUN / Le 360 (extrait)

.. Vitrines non consentantes de la «moralité» marocaine, elles subissent les effets désastreux de la schizophrénie ambiante. Entre la femme vertueuse -c’est-à-dire vierge, ou soumise à son époux-et la prostituée, les intermédiaires n’existent pas. La virginité est constituée en «capital» le plus précieux pour la Marocaine, un capital dont la perte signifie automatiquement la mise au ban de la société.

Elena SCAPPATICCI / Le Figaro (extrait)

Auteure :

Leïla Slimani, née le 3 octobre 1981 à Rabat (Maroc), est journaliste et écrivaine. Elle a notamment reçu le prix Goncourt 2016 pour son deuxième roman, Chanson douce. Le président français Emmanuel Macron a nommé, Leïla Slimani, sa représentante personnelle pour la francophonie. À ce titre elle siégera au Conseil permanent de la Francophonie.

Auteur(s) Slimani, Leila
Maison d'édition Editions Le Fennec
Année 2020
Genre(s) Essai
Taille 11,5 x 19 cm
Format Papier
Nb. de pages 140
Langue Français
Prix 30 dhs
ISBN 978-9954-725-32-0