DelacroixCimaises marocaines

  • Arama, Maurice

En débarquant à Tanger, fin janvier 1832, Eugène Delacroix (1798-1863) espère découvrir l’Orient, le vrai, loin des improbables « turqueries » qui font fureur dans les milieux artistiques de l’époque. Il ne séjourne au Maroc que cent-vingt-cinq jours, pas un de plus, mais, de retour à Paris, il n’a de cesse qu’il ne puise dans ses viviers marocains et, durant trente ans, il prolonge librement sur des toiles les embrasements nés de son périple méditerranéen de six mois. Il en revient ébloui et n’oubliera jamais ce véritable choc de couleurs, de sons, de costumes. « Le beau court les rues, il y est désespérant », dira-t-il de Tanger et de tant d’autres cités.
Les Carnets de voyage, les aquarelles, les dessins, les esquisses et les pochades restent au cœur de ce florilège sublime les sources des peintures réunies pour la première fois dans ces Cimaises marocaines comme autant de messages esthétiques, de signaux originaux, de méditations sur la vie juive en terre d’Islam ou sur le traumatisme que fut sa halte de trois jours à Alger.

Auteur

Historien d’art né à Meknès, ancien directeur de l’École des beaux-arts de Casablanca, Maurice Arama est un spécialiste reconnu de Delacroix pour son œuvre marocaine et de la peinture orientaliste. Parmi ses publications : Le Maroc de Delacroix (prix Élie-Faure, 1987), Itinéraires marocains (1991), Regards de peintres (1994), Delacroix, Le Voyage initiatique, Maroc, Andalousie, Algérie (2006), Delacroix, le Cri d’Alger (2008), Hassan el Glaoui, toutes les musiques du vent (2008) et Eugène Delacroix au Maroc, les heures juives (2012). Il a aussi publié plus récemment Maroc, Le Royaume des peintres (2018) à La Croisée des Chemins.

Auteur(s) Arama, Maurice
Maison d'édition La Croisée des Chemins
Année 2024
Genre(s) Beau-livre
Taille 24 x 28 cm
Format Papier
Nb. de pages 223
Langue Français
Prix 450 dhs / 39 €
ISBN 978-9920-753-93-7