La vérité est une zone grise

  • Najib, Abdelhak

Dans «La vérité est une zone grise», Abdelhak Najib nous dit d’emblée :
«Dans ce monde, depuis que les humains ont pris conscience d’eux-mêmes et de leur pouvoir de destruction et de biaisement avec tout- eux les premiers- il y a deux sortes de bonheur au sens primal du vocable. D’abord, celui d’une vie consacrée entièrement aux plaisirs sensuels sans engagement d’aucune sorte ni pour l’élévation de l’âme humaine ni pour la sacralité d’être vivant dans un monde en constante mutation. Ensuite, il y a celui d’une vie consacrée à progresser vers une nouvelle conscience de soi, vers une prise de conscience de sa place dans le monde et vis-à-vis du vivant dans son ensemble. Des deux, c’est le bonheur de progresser qui est le plus grand. Progresser vers son idéal. Devenir la plus belle et la plus profonde version de soi, dans un monde fluctuant, changeant et mouvant». Le philosophe pose ici la question de la capacité de l’Homme dit moderne de se dépasser, d’aller au-delà des contingences de son existence, dans un monde hostile et anxiogène, pour devenir la meilleure version de lui-même, célébrant son humanité et mettant en avant la beauté et la noblesse de l’esprit humain ? Cet homme, tel qu’il se manifeste aujourd’hui, aux quatre coins de la planète, est-il capable d’autre chose que de consommer et de se consumer ?…

Auteur(s) Najib, Abdelhak
Maison d'édition Les Éditions Orion
Année 2022
Genre(s) Essai
Format Papier
Nb. de pages 170
Langue Français
Prix 120 dhs
ISBN 978 9920 586 08 5