Islam, la part de l’universel كونية الإسلام

« La singularité de l’islam [est d’être la] seule entité qui s’est frottée simultanément aux frontières de l’Europe occidentale, de Byzance, de la Chine et de l’Inde. Cette mitoyenneté de la diversité donna à la langue arabe le privilège d’être en contact avec les domaines que recouvrent le latin, le grec, le chinois, le sanskrit qui s’ajoutent aux domaines intégrés qui ont rendu possible les savoirs déposés dans les langues persane, syriaque, araméenne, hébraïque, démotique. L’islam a soudé ces traditions disparates, les a unifiées et revigorées ensemble. »

Au carrefour de l’Europe occidentale, de Byzance, de la Chine et de l’Inde, l’Islam en a englobé et vivifié les apports et a contribué par cette synthèse à l’universel. Dans Islam, la part de l’universel, publié initialement en 2003 avec une riche bibliographie et réédité ici dans sa version originale en français et une traduction inédite en arabe par Mohammed Zernine, Abdelwahab Meddeb, rappelle la dimension humaniste de cette civilisation et son apport considérable à des domaines comme l’architecture, les sciences et la mystique.

 
Extrait :

«Ma thèse sera immédiate et tranchée : l’islam a conduit la civilisation à un apogée qu’elle n’avait pas connu avant lui. Pour étayer cette affirmation, il convient de choisir où situer cet islam par rapport à l’espace où il s’est déployé ainsi qu’à l’époque où il s’est manifesté. Deux points de vue se sont confrontés : celui que défend Henri Pirenne dans son Mahomet et Charlemagne où il estime que l’entrée de l’islam sur la scène méditerranéenne constitue une rupture irréparable ; et celui qu’éclaire Maurice Lombard en son Islam dans sa première grandeur qui insiste sur la continuité du fait civilisateur sous l’autorité islamique, du moins dans la période qui court du VIIIème et XIème siècle. Il va de soi que c’est la thèse de la continuité que je privilégie et qu’il m’est aisé d’illustrer dans de multiples domaines. »

Traduit en arabe par Mohammed Zernine

Auteur(s) Meddeb, Abdelwahab
Maison d'édition En toutes lettres
Collection Traduction
Année 2019
Genre(s) Essai
Sciences humaines
Spécificités 188 pages, dont 107 en français et 81 en arabe
Taille 18,5 x 23 cm
Format Papier
Nb. de pages 188
Langue Arabe - Français - Traduit en arabe par Mohammed Zernine
Prix 65 dhs / 13 €
ISBN 978-9954-9879-4-0