La femme dans l’inconscient musulman

« Écrit de jeunesse », dira-t-on lorsqu’on voudra décrire cet essai. Un écrit produit à un moment de la vie où on est emporté par des passions, où on ignore les limites de ce qu’on peut dire et où on n’a pas encore intériorisé les inhibitions relatives aux discours sur le sacré dans le contextes où on vit. Et on aura raison : ici l’auteure dit ce qu’elle a à l’esprit sans détour, sans cachoteries. Il est certain qu’on pourra lui reprocher certaines imprécisions de vocabulaire, et d’autres choses encore au niveau des concepts utilisés. Ceux qui voudront travailler sur l’évolution de la pensée et des attitudes de Fatéma Mernissi y trouveront ample matière à saisir : les tout premiers pas d’une militante qui a comblé les siens par sa générosité intellectuelle et par une disposition à atténuer la virulence de ses dénonciations quand il le fallait pour avancer dans le sens d’une meilleure compréhension de l’héritage des musulmans.

Abdou Filaly-Ansari

Auteure

Fatéma Mernissi (1940-2015) universitaire et chercheuse, sociologue a enseigné à l’université Mohammed V de Rabat à partir des années 1980. Elle a reçu en 2003, avec Susan Sontag, le prix Prince des Asturies en littérature, et le prix Érasme en 2004.
Cette étude parue en 1982, sous le pseudonyme de Fatna Aït Sabah, est à nouveau disponible, dans une version mise à jour.

Auteur(s) Mernissi, Fatéma
Maison d'édition Editions Le Fennec
Année 2021
Genre(s) Essai
Format Poche
Nb. de pages 232
Langue Français
Prix 30 dhs
ISBN 9789954168059